LasTable pour combler les tables vides des restaurants

Les bordelais William Auriol et Matthieu Cavalié ont lancé LasTable fin juin, une application mobile qui permet aux restaurateurs de proposer des remises. Objectif : combler les tables vides jusqu’au dernier moment. Elle est disponible à Bordeaux et bientôt à Paris.

img_4973

Matthieu Cavalié à gauche et William Auriol à droite

100 restaurateurs adhérents, une soixantaine d’offres publiées chaque jour, soit environ 15 000 couverts en promotion chaque mois. Le bilan est positif pour LasTable, première application mobile uniquement dédiée aux remises offertes par les restaurateurs. Elle a été lancée fin juin à Bordeaux pour un test grandeur nature. Objectif à terme : la proposer en France et en Europe. Une perspective qui n’effraie pas ses fondateurs.

La première plateforme d’offres promotionnelles dédiée à la restauration

William Auriol et Matthieu Cavalié, qui se connaissent depuis 25 ans, n’en sont pas à leur premier coup d’essai. Ils sont tous les deux investisseurs et c’est en s’intéressant à ce marché qu’ils ont constaté des lacunes.  « Tout le monde s’est mis à la pratique des remises, mais pas la restauration »  reconnait William Auriol. « Il n’y avait pas de véritable outil flexible, réactif, mobile, ergonomique. » Aussitôt dit, aussitôt fait, même s’il le reconnait :  « il faut encore éduquer la profession à la pratique des remises, l’objectif étant à terme d’améliorer le taux de remplissage des restaurants et donc de contribuer à améliorer le chiffre d’affaire.» Leurs slogans : « les tables méritent d’être réservées » et « gagner sur toutes les tables. »

75 euros par mois 

Une table de libre ? Concrètement, le restaurateur la publie directement depuis son smartphone en indiquant l’horaire, le nombre de couverts et la réduction proposée aux membres de LasTable. Les offres pour le jour même sont immédiatement consultables depuis l’application LasTable. Le coût pour le restaurateur : 75 euros par mois.

Bientôt à Paris

Le test a été lancé à Bordeaux parce que William Auriol et Matthieu Cavalié sont attachés à cette ville mais aussi parce qu’ elle est « la plus concurrentielle dans ce secteur. Il y a 1 restaurant pour 285 habitants » insiste William Auriol. Le lancement étant positif, reste maintenant à inciter les clients à se rendre dans les restaurants. Quant au déploiement de LasTable, il est en court. L’application, parrainée par l’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie, sera disponible à Paris dans les prochaines semaines.

http://www.lastable.mobi

Publicités

3 réflexions sur “LasTable pour combler les tables vides des restaurants

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s